bplist00_WebMainResource_WebSubresources _WebResourceTextEncodingName_WebResourceMIMEType_WebResourceFrameName_WebResourceData^WebResourceURLUUTF-8Ytext/htmlPO8 Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale
 

 

COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L'AFRIQUE CENTRALE

 

Les Organes de la CEMAC

Accueil

Conférence des Chefs d'Etat  |  Conseil des Ministres de l'UEAC  Comité Ministériel de l'UMAC  | La Commission

 
La Conférence des Chefs d'Etat  

 

LA CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT, organe suprême de la Communauté, détermine la politique de celle-ci et oriente l’action des organes de décision de ses deux Unions au moyen d’Actes Additionnels qui sont annexés au Traité de la CEMAC, le complètent sans le modifier, s’imposent aux Institutions de la Communauté et aux autorités des Etats membres.

 

Le Conseil des Ministres de l'UEAC  

 

LE CONSEIL DES MINISTRES assure la direction de l’Union Economique de l’Afrique Centrale (UEAC) par l’exercice des pouvoirs que la Convention régissant celle-ci lui accorde ; il est composé essentiellement des Ministres en charge des Finances et des affaires économiques des Etats membres sans que le nombre des Ministres composant cette délégation ne soit supérieur à trois. Chaque délégation nationale ne dispose que d’une voix. La délégation nationale est, dans la plupart des cas conduite par le Ministre en charge des Finances

Le Conseil des Ministres se réunit deux fois par an en sessions ordinaires sur convocation de son Président. Celui-ci doit ressortir de l’Etat membre qui exerce la Présidence de la Conférence des Chefs d’Etat.

Lorsque les questions à débattre ne portent pas principalement sur la politique économique et financière, le Conseil des Ministres peut réunir en formation ad hoc les Ministres techniquement compétents dont les délibérations ne seront définitives qu’après que le Conseil en ait constaté la comptabilité avec la politique économique et financière de l’Union Economique.

 

Le Comité Ministériel de l'UMAC  

 

LE COMITE MINISTERIEL est l’organe dirigeant de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC). Il a pour rôle d’examiner les grandes orientations des politiques économiques de chacun des Etats membres de la Communauté et d’en assurer la cohérence avec la politique monétaire commune ; il est composé de deux Ministres par Etat membre dont celui en charge des Finances, chef de délégation. Comme au Conseil, chaque délégation étatique dispose d’une voix toutefois exprimée ici, par le Ministre en charge des Finances.

Contrairement au Conseil des Ministres, la Présidence du Comité Ministériel n’est pas forcément liée à la Présidence de la Conférence des Chefs d’Etat. Elle est assurée obligatoirement par le Ministre en charge des Finances par ordre alphabétique des Etats membres pour une année civile.

 

LE CONSEIL DES MINISTRES ET LE COMITE MINISTERIEL agissent aux moyens de Règlements, de Directives, des Décisions, de recommandations ou d’avis.

La définition de ces actes juridiques est fixée par le Traité ainsi qu’il suit :

  • Les règlements et les règlements cadres ont une portée générale ; mais à la différence des règlements qui sont obligatoires dans tous leurs éléments et directement applicables dans tout Etat membre, les règlements cadres ne sont directement applicables que pour certains de leurs éléments.

  • Les directives lient tout Etat membre destinataire quant au résultat à atteindre, tout en laissant aux Instances nationales leur compétence en ce qui concerne la forme et les moyens.

  • Les décisions sont obligatoires dans tous leurs éléments pour les destinataires qu’elles désignent.

  • Les recommandations et les avis ne lient pas.

A l’exception des recommandations et des avis, les actes adoptés par le Conseil des Ministres et le Comité Ministériel doivent être motivés.

La publication au bulletin officiel de la Communauté n’est obligatoire que pour les actes additionnels, les règlements et les règlements cadres qui, de surcroît, entrent en vigueur le 20ème jour suivant leur publication s’ils omettent de fixer la date de leur entrée en vigueur.

Les directives et les décisions sont notifiées à leurs destinataires et prennent effet le lendemain de cette notification.

 

La Commission de la CEMAC  

LA COMMISSION DE LA CEMAC ET LE GOUVERNORAT DE LA BEAC assurent le rôle de rapporteur respectivement au niveau du Conseil des Ministres et du Comité Ministériel ; ils arrêtent à leur niveau des règlements d’application des actes susmentionnés, prennent des décisions et formulent des recommandations ou des avis.

 

S’agissant de la COMMISSION DE LA CEMAC plus particulièrement, il conviendrait de relever l’importance du rôle central qu’il joue dans le fonctionnement de la Communauté. Il es placé sous l’autorité d’un Président qui, outre l’animation de l’Union Economique, représente la CEMAC à l’égard des tiers et en justice sauf dérogation expresse. Il coordonne les actions au niveau de la Communauté et assure le secrétariat de la Conférence des Chefs d’Etat.

 

Pour accomplir sa mission, la Commission de la CEMAC dispose des moyens humains comprenant actuellement trente-neuf (39) cadres et quelque soixante et un (61) agents d’exécution, pour un organigramme qui en prévoit davantage.

 

Banque Centrale des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC)  
 

Avenue Monseigneur Vogt, BP 1917  Yaoundé - CAMEROUN.
Tél : (237) 223 40 30 / 223 40 60 / 223 35 73    
Fax : (237) 223 33 29       
Télex : 8383 KN- 8505 KN
Site Internet : http://www.beac.int

 

Banque de Développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC)  

 

Siège Social : Brazzaville, République du Congo

BP: 1177  Tél : (242) 81 17 61  /  (242) 81 18 83

Fax : (242) 81 18 80

E-mail : bdeac@bdeac.org

Web : www.bdeac.org 

 

 
_-http://www.cemac.int/OrganesCEMAC.htm#organe1_WebResourceResponseZimage/jpegO2JFIFHH^Photoshop 3.08BIMHH8BIM x8BIM8BIM 8BIM' 8BIMH/fflff/ff2Z5-8BIMp8BIM8BIM8BIM@@8BIM8BIM AJFIFHHAdobed            A"?   3!1AQa"q2B#$Rb34rC%Scs5&DTdE£t6UeuF'Vfv7GWgw5!1AQaq"2B#R3$brCScs4%&5DTdEU6teuFVfv'7GWgw ?49NnT_,ݿ\ ,!5[SD[{永%Ko1O>V'~{{6i$1IJI$K4$I $I)ItR'I$8BIM XICC_PROFILE HLinomntrRGB XYZ  1acspMSFTIEC sRGB-HP cprtP3desclwtptbkptrXYZgXYZ,bXYZ@dmndTpdmddvuedLview$lumimeas $tech0 rTRC< gTRC< bTRC< textCopyright (c) 1998 Hewlett-Packard CompanydescsRGB IEC61966-2.1sRGB IEC61966-2.1XYZ QXYZ XYZ o8XYZ bXYZ $descIEC http://www.iec.chIEC http://www.iec.chdesc.IEC 61966-2.1 Default RGB colour space - sRGB.IEC 61966-2.1 Default RGB colour space - sRGBdesc,Reference Viewing Condition in IEC61966-2.1,Reference Viewing Condition in IEC61966-2.1view_. \XYZ L VPWmeassig CRT curv #(-27;@EJOTY^chmrw| %+28>ELRY`gnu| &/8AKT]gqz !-8COZfr~ -;HUcq~ +:IXgw'7HYj{+=Oat 2FZn  % : O d y  ' = T j " 9 Q i  * C \ u & @ Z t .Id %A^z &Ca~1Om&Ed#Cc'Ij4Vx&IlAe@e Ek*Qw;c*R{Gp@j>i  A l !!H!u!!!"'"U"""# #8#f###$$M$|$$% %8%h%%%&'&W&&&''I'z''( (?(q(())8)k))**5*h**++6+i++,,9,n,,- -A-v--..L.../$/Z///050l0011J1112*2c223 3F3334+4e4455M555676r667$7`7788P8899B999:6:t::;-;k;;<' >`>>?!?a??@#@d@@A)AjAAB0BrBBC:C}CDDGDDEEUEEF"FgFFG5G{GHHKHHIIcIIJ7J}JK KSKKL*LrLMMJMMN%NnNOOIOOP'PqPQQPQQR1R|RSS_SSTBTTU(UuUVV\VVWDWWX/X}XYYiYZZVZZ[E[[\5\\]']x]^^l^__a_``W``aOaabIbbcCccd@dde=eef=ffg=ggh?hhiCiijHjjkOkklWlmm`mnnknooxop+ppq:qqrKrss]sttptu(uuv>vvwVwxxnxy*yyzFz{{c{|!||}A}~~b~#G k͂0WGrׇ;iΉ3dʋ0cʍ1fΏ6n֑?zM _ɖ4 uL$h՛BdҞ@iءG&vVǥ8nRĩ7u\ЭD-u`ֲK³8%yhYѹJº;.! zpg_XQKFAǿ=ȼ:ɹ8ʷ6˶5̵5͵6ζ7ϸ9к<Ѿ?DINU\dlvۀ܊ݖޢ)߯6DScs 2F[p(@Xr4Pm8Ww)Km!Adobed@A 1 02! !1 aq2r0QR102 v8ͺy$;V6<HɰEgt,OWEriM\٩q2]Ish*S}{ȿe1!-o~HLO/r=6}lPS|=K@b!'ŲX׭3}-~r6.sH8R dr 1A@A0 ~Er1ŷn2Kig#h)(Kk}.*Po)+XPT+M*5ۏ#*.{v$֛otv߫_B>Obplist00deT$topX$objectsX$versionY$archiver_WebResourceResponse $*+234JKLMNOPQRSTUVWXYZ^_U$null  !"#R$6S$10R$2R$7R$3S$11R$8R$4R$9R$0V$classR$5R$1%& ()WNS.base[NS.relative_-http://www.cemac.int/images/fond_banniere.jpg,-.1X$classesZ$classname/0UNSURLXNSObjectUNSURL#AOaاP567@IZNS.objectsWNS.keys89:;<=>?ABCDEFGH TDateVServer\X-Powered-ByTEtag]Last-Modified\Content-Type^Content-Length]Accept-Ranges_Fri, 08 Apr 2011 15:29:59 GMT_Microsoft-IIS/6.0WASP.NET_"e92e469d5347ca1:b0c36"_Wed, 07 Oct 2009 13:39:37 GMTZimage/jpegT5170Ubytes,-[\\]0_NSMutableDictionary\NSDictionary2,-`cab0_NSHTTPURLResponse]NSURLResponse_NSHTTPURLResponse_NSKeyedArchiver(25KMlr#(1<?ENT]_fqy#7?Yyf_-http://www.cemac.int/images/fond_banniere.jpgYimage/gifO{GIF89ad_1c1111c11cc1cccc1111111111c11111c1c11cc1c1c1111c111c1c11c1ccccc1ccccccccc1ccccccc1ccccc1ccc1cΜ1cΜΜcΜcΜΜcΜcΜ!U,d_H*\ȰÇ#JHŋ3jȱǏ & I*rpLHɕ*TP 1KСD 9Vt)Ph(/-R1SG3e$*2U+z&2D%KcF#jHJA՞(ꐊ:H%r|3*Xy*][O@kԼ*DSIT?H(זyK[)dc#ɒFMDg܏ *8AD$;TIZo˓i.4%I]C@:L`C10 xĘ)bb FEIE6S XAٗ x ,0a']砃?\JdyL!V@M<9:`cNHAyU(QH2dU){Vf>.aSBB)$QQ`WŊ?`34ҴY%4`m&OFIIKSOI͋+;R(z'AХ؉3&j9Cf ☐h 6m*؅Fςd 樐dF;2ᗘ Hb&aY$~OqxBM%EdFoic(Pz(%&<N y:3ɪPj)%VtMZ䉑640^t>]Z t3QRpo"b:Ӫ$t.Rp-3.I~k 6+ĵ"TKOŁV%(pQ 8V&HBSWj[%B KqKHlI-zx2dBO<#Piҁ ɋL%3XRp,13*}%6nAH@V`+"KZ[r2e8jV`P* {}`Me) n!er;.d[׺2sa(K 1LV0N` ,rR­%7޲О'@RVݫ4 $;.fb`iTAIQr`" !FŐi}ljm`R3543zmLt3'X2gcعNdkeW@ɢ dL PtM@{Sկu;!M,'yG4\A6A,vY I  'ٵQ c.bg(3f-ADƛk$N:|Nz2:@4Q^%qIX$7!@^{In']x\;^渵_5ro`L .BZBdY[I;C#-uC|$>.}l@pv%]!KG5w{4n;7P~&p&u_cv{4 ;^aZGT-- +100GuzσrJPSIpcR^CQr8!{"P$6R@ g6,6Q*x*E(`D-cc+@|Sx t_F6>Lz:Pa`v=xCR#569Iphq? 4r pg(6/$v-bXm+T}xHrvSAtpsyx!gpSHE*vِr9{ 8ᑏ$3T<+xSmAT?dmRrK eԧ&(RbJ6`o=RX&j—:+E{@S$'I dHES c8(bYEvfy&yXO)× pUH3r(`O̤Ga9G@p *YԎ`+&AEPEhuȞaL 2Rp,Y,`ؘx 58Ҟ*^9vE R? !ɝYIB" Tv2 +I@2+0dqFJP/ .Ap ٓUhѥvh:gٹ @xeNiP l")/ UXYwBzZ: [yt( ZM:%YWZ,:Z;Obplist00deT$topX$objectsX$versionY$archiver_WebResourceResponse $*+234JKLMNOPQRSTUVWXYZ^_U$null  !"#R$6S$10R$2R$7R$3S$11R$8R$4R$9R$0V$classR$5R$1%& ()WNS.base[NS.relative_)http://www.cemac.int/images/logocemac.gif,-.1X$classesZ$classname/0UNSURLXNSObjectUNSURL#AO`TtT567@IZNS.objectsWNS.keys89:;<=>?ABCDEFGH TDateVServer\X-Powered-ByTEtag]Last-Modified\Content-Type^Content-Length]Accept-Ranges_Fri, 08 Apr 2011 15:25:27 GMT_Microsoft-IIS/6.0WASP.NET_"36433d9f5347ca1:b0c36"_Wed, 07 Oct 2009 13:39:41 GMTYimage/gifT4219Ubytes,-[\\]0_NSMutableDictionary\NSDictionary{,-`cab0_NSHTTPURLResponse]NSURLResponse_NSHTTPURLResponse_NSKeyedArchiver(25KMlr$-8;AJPY[bmu~3;Uuf_)http://www.cemac.int/images/logocemac.gif 1<Zp9G9w9z999MQRRR!bff